Expo : 2000 ans de secrets au Musée archéologique de Lattes

La navigation lagunaire au Musée archéologique de Lattes​

14 avril 2018 – 7 janvier 2019 > Exposition « La navigation lagunaire. 2000 ans de secrets révélés par le musée d’archéologie de Catalogne »

Ils ont coulé au large de Port Selva, au nord de la Catalogne alors qu’ils transportaient du vin à Narbo (Narbonne). Deux navires romains Cap del Vol et Cala Cativa datant de la fin du premier siècle avant Jésus-Christ gisaient au fond de la mer. L’un mesure quinze mètres de long, l’autre est un peu plus petit. Le Centre d’archéologie sous-marine de Catalogne (rattaché au Musée d’archéologie de Catalogne) a fouillé ces deux navires entre 2012 et 2016. Il en a réalisé une exposition temporaire présentée à Barcelone en 2017. Elle est désormais installée au Musée archéologique de Lattes jusqu’au 7 janvier 2019.

Vue partielle depuis l’entrée de la première salle des deux plateaux de l’exposition – Photo © JJF 2018

C’est une exposition particulièrement riche et réussie. Elle est accessible aux personnes à mobilité réduite. Proposée sur deux plateaux juxtaposés, l’un étant à mi-hauteur de l’autre, le visiteur bénéficie ainsi d’une vision large, profonde et d’un regard à 360° de l’ensemble. La mise en scène soignée est très visuelle.

Reproduction d’un bateau de commerce en cours de construction – Photo © JJF 2018
Une voile carrée à manipuler par le visiteur – Photo © JJF 2018
Palan à 6 réas, manche de gouvernail, anneaux de cargues, cabillot, poulie – Photo © JJF 2018

Dès l’entrée dans la première salle, l’ambiance est donnée. Elle est à la fois feutrée et aquatique. La mise en scène harmonieuse apporte une grande sérénité au visiteur. La navigation lagunaire est expliquée selon différents angles. A chacun est consacré un espace thématique. Le déplacement entre chacune d’entre elle est agréable et fluide.

De longs tubes bleus sont animés par un subtil jeu de lumière. Le visiteur a l’impression de se trouver sous la mer. Il voit l’eau de la surface bouger au gré des vagues. Ces sources lumineuses simulent des ondes qui se reflètent dans chaque colonne. Dispersée tout au long de l’exposition. Tel que le ferait un phare le long d’une côte, elle guide le visiteur et lui offre de précieux repères. Le bois très présent et la poterie en terre apportent leurs couleurs lumineuses à la pénombre. Elles ponctuent l’espace d’îlots chaleureux dans lesquels les différentes pièces à voir sont exposées.  

Chaque sujet est abordé de façon claire et ludique. Il est illustré par de nombreux objets, tous plus étonnants les uns que les autres.

La visite commence par la prise de connaissance du navire et de ses composants.

Une reproduction à grande échelle d’un bateau de commerce en cours de construction permet de comprendre comment ils sont fabriqués et de découvrir sa structure.

Palan à 6 réas, manche de gouvernail, anneaux de cargues, cabillot, poulie – Photo © JJF 2018

Après la visite, palan à 6 réas, manche de gouvernail, anneaux de cargues, cabillot, poulie sont autant de termes qui n’ont plus aucun secret.

Atelier d’assemblage par ligature – Photo © JJF 2018Le

Le transport, notamment celui du vin, est remarquablement traduit par une reconstitution du chargement de l’épave Cap del Vol. La navigation, les navigateurs et leurs différents équipements clôturent cette remontée dans le temps. Sans oublier quelques ustensiles de cuisine, divers outils et un mystérieux trésor monétaire à découvrir.

Il faut entre 1 h 30 et 2 heures pour visiter l’exposition. Le visiteur devra prévoir un peu plus si il souhaite voir également la collection permanente du Musée de Lattes dont l’accès est compris dans le prix du billet ( 4 euros en plein tarif ).

Sans se rendre compte du temps passé, les passionnés y passeront facilement une bonne demie journée. Le matin le musée n’est ouvert que de 10 h 00 à 12 h 00, c’est un peu court pour tout voir. Il est préférable d’y aller l’après-midi car la plage d’ouverture est plus grande. Elle est de 13 h 30 à 17 h 30 en semaine et de 14 h 00 à 19 h 00 le week-end. Comme tous les musées, il est fermé le mardi. A noter que le premier dimanche de chaque mois, l’entrée est gratuite.

Plus d’informations sur le site du musée http://museearcheo.montpellier3m.fr

Reconstitution d’un chargement de l’épave Cap del Vol – Photo JJF 2018
Trésor monétaire - Photo JJF 2018
L’entrée du Musée se fait à pied. Un parking gratuit est situé tout à côté – Photo JJF 2018

Les commentaires sont fermés.