A l'origine un projet journalistique

Bienvenue dans le magazine entre 2 brises.

Initialement créé dans le cadre d’un exercice lors d’une reconversion professionnelle, ce magazine, dont le sujet était libre, au choix de son auteur,  a été un des éléments qui a servit à juger du parcours et à valider l’apprentissage de journalisme en presse écrite et multimédia au sein de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Montpellier  (ESJ 34) de son auteur, Jean-Jacques Flandé.

Alors, consultant en stratégie d’entreprise au sein du cabinet DEVANCE que j’ai co-fondé 10  ans plus tôt, des circonstances particulières, liées à la santé, m’encouragent à regarder l’avenir différemment. Ayant réussi les épreuves de sélections  à l’Ecole Supérieure du Journalisme (ESJ de Montpellier), je décide de candidater pour un congé individuel de formation afin de suivre la formation intitulée « Journalisme de presse écrite et multimédia ».

Je concrétise ainsi un rêve que j’avais à l’adolescence. A l’époque plus attaché à créer un journal subversif qu’à accumuler les bonnes notes, le rêve resta au stade de l’idée durant 43 ans. 

Au fur et à mesure de la réalisation du contenu, des corrections, le virus s’est propagé. Peut-être qu’un nouveau métier s’installe progressivement sans prévenir.

Magie de la chrysalide ?

Le jugement des pairs en fait le diagnostique et dicte la sanction. Dés à présent, le mot plaisir couvre largement toutes les autres sensations de ce parcours de presque 8 mois. Depuis le 2 novembre 2018, j’ai l’immense privilège d’avoir passé les étapes avec succès et d’être titulaire du certificat de compétences de journaliste presse écrite et multimédia, délivrè par l’ESJ-PRO de Montpellier. »

Depuis 2020, m’étant désengagé des mes activités, l’exercice journalistique se prolonge  par un travail personnel photographique, vidéo et peut-être plus tard littéraire.

Photographie © 2020 Jean-Jacques Flandé

A l'origine un projet journalistique

Bienvenue dans le magazine entre 2 brises.

Initialement créé dans le cadre d’un exercice lors d’une reconversion professionnelle, ce magazine, dont le sujet était libre, au choix de son auteur,  a été un des éléments qui a servit à juger du parcours et à valider l’apprentissage de journalisme en presse écrite et multimédia au sein de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Montpellier  (ESJ 34) de son auteur, Jean-Jacques Flandé.

Alors, consultant en stratégie d’entreprise au sein du cabinet DEVANCE que j’ai co-fondé 10  ans plus tôt, des circonstances particulières, liées à la santé, m’encouragent à regarder l’avenir différemment. Ayant réussi les épreuves de sélections  à l’Ecole Supérieure du Journalisme (ESJ de Montpellier), je décide de candidater pour un congé individuel de formation afin de suivre la formation intitulée « Journalisme de presse écrite et multimédia ».

Je concrétise ainsi un rêve que j’avais à l’adolescence. A l’époque plus attaché à créer un journal subversif qu’à accumuler les bonnes notes, le rêve resta au stade de l’idée durant 43 ans. 

Au fur et à mesure de la réalisation du contenu, des corrections, le virus s’est propagé. Peut-être qu’un nouveau métier s’installe progressivement sans prévenir.

Magie de la chrysalide ?

Le jugement des pairs en fait le diagnostique et dicte la sanction. Dés à présent, le mot plaisir couvre largement toutes les autres sensations de ce parcours de presque 8 mois. Depuis le 2 novembre 2018, j’ai l’immense privilège d’avoir passé les étapes avec succès et d’être titulaire du certificat de compétences de journaliste presse écrite et multimédia, délivrè par l’ESJ-PRO de Montpellier. »

Depuis 2020, m’étant désengagé des mes activités, l’exercice journalistique se prolonge  par un travail personnel photographique, vidéo et peut-être plus tard littéraire.

Photographie © 2020 Jean-Jacques Flandé

Un sujet à proposer ?

Vous avez un sujet qui vous tient à coeur de traiter, une idée à creuser, une collaboration à envisager, une enquête à mener ? N’hésitez pas à me contacter  à l’aide du formulaire.